Le rééquilibrage de la croissance mondiale en faveur des pays émergents

Le rééquilibrage de la croissance mondiale en faveur des pays émergents

Le , par Christophe BROCHARD

Les marchés émergents se développent – ils ne sont plus des marchés de niche. De nombreux pays, tels que la Chine, l’Inde ou le Brésil, sont devenus des économies mondiales majeures, offrant des opportunités d’investissement considérables.

Le Fonds Monétaire International (fmi) anticipe une augmentation du pib des marchés émergents plus de deux fois supérieure à celle des marchés développés. Selon une étude de Goldman Sachs, la Chine, la Russie, l’Inde et le Brésil représentaient ensemble 11% du pib mondial en 1990, mais près de 25% aujourd’hui, et probablement 40% en 2050. Durant les dix premières années du 21e siècle, la Chine, la Russie, le Brésil et l’Inde ont représenté presque la moitié de l’activité économique internationale, soit le double de leur contribution dans les années 90.

Il y a dix ans, les pays développés dominaient la liste des dix principales économies mondiales. Cette tendance est en train d’évoluer – durant la prochaine décennie, il est prévu que cinq des dix principales économies mondiales soient des pays émergents. On s’attend notamment à ce que la Chine remplace les États-Unis sur la première marche dans les prochaines années.

Les plus grandes économies mondiales sur la base du PIB (PPA en $)PPA = Parité de Pouvoir d’Achat

Rang 2000 2010 2020
1 États-Unis États-Unis Chine
2 Japon Chine États-Unis
3 Allemagne Japon Inde
4 France Inde Japon
5 Royaume-Uni Allemagne Russie
6 Italie Russie Allemagne
7 Chine Royaume-Uni Brésil
8 Brésil France Royaume-Uni
9 Canada Brésil France
10 Espagne Italie Mexique

Inscription à la newsletter

Rencontrez-nous